Menu
Nous offrons des services
de qualité à nos clients

LES ASSURANCES DANS LE BATIMENT

Faites appel à une entreprise spécialisée dans le bâtiment pour vos travaux ! Contactez COGEZ HABITAT à Douai, Hénin-Beaumont, Lens, Seclin, Lille, Cambrai, Arras, Valenciennes, Orchies, Nord-Pas-de-Calais pour vos travaux tous corps d’état.

 

03 27 87 27 55                       Contact mail

 

 

Certaines assurances sont obligatoires pour les entreprises de bâtiment, comme l’assurance responsabilité civile décennale, ou garantie décennale.

 

Le contrat doit procurer une couverture sur toutes les garanties applicables à compter de la réception des travaux et sur tous les risques liés à l’activité professionnelle.

 

 

L'ASSURANCE DECENNALE

La loi (article L 241-1 du Code des assurances) impose aux professionnels du bâtiment de souscrire une assurance responsabilité civile décennale, également appelée garantie décennale.

Les professionnels concernés sont :

  • les constructeurs (entrepreneur, promoteur immobilier, lotisseur, maître d’œuvre, architecte, technicien, bureau d’étude, ingénieur-conseil) impliqués dans la construction d’un ouvrage neuf ou existant,

  • les prestataires au maître d’ouvrage par un contrat de louage d’ouvrage.

 

Les dommages concernés par la garantie décennale 

Le dommage doit être de nature décennale, ce  qui  sous-entend qu’il doit :

  • soit porter atteinte à la solidité de l’ouvrage (affaissement d’une charpente ou du gros œuvre…),

  • soit rendre l’ouvrage impropre à sa destination (dysfonctionnement du réseau d’assainissement autonome empêchant l’évacuation des eaux usées...)

  • soit porter atteinte à la sécurité des personnes (hauteur de garde-corps non-conformes avec risque de chute, installation électrique non-conforme avec risque d’incendie….)

Ainsi, le dommage de nature esthétique n’engage pas la responsabilité décennale du constructeur (fissuration sans infiltration, nuance dans la teinte d’un enduit ou d’un dallage, traces inesthétiques...)

   

La garantie décennale s’applique pendant une durée de 10 ans à compter de la réception des travaux (date de signature de la réception des travaux).

Le texte de loi précise que l’entreprise doit justifier qu’elle a souscrit un contrat d’assurance la couvrant pour cette responsabilité à l’ouverture de tout chantier. Le contrat d’assurance doit donc être souscrit avant le démarrage des travaux. Pour en justifier, l’entreprise doit remettre au maître d’ouvrage (le client), un justificatif du contrat d’assurance décennale qu’il a souscrit.

L’entreprise de bâtiment doit faire figurer les informations suivantes sur tous ses devis et ses factures :

  • l’assurance souscrite,

  • les coordonnées de l’assureur ou du garant,

  • et la couverture géographique du contrat ou de la garantie.

 

Qu'est-ce que la garantie de bon fonctionnement ?

Cette garantie, d’une durée de deux ans à compter de la réception des travaux, concerne les éléments d’équipement dissociables de la construction, c'est-à-dire les éléments qui peuvent être remplacés et démontés sans détérioration de l’ouvrage qui leur sert de support : ce sont en général les aménagements qui permettent l’adaptation de la construction à l’homme (convecteurs électriques, chauffe-eaux, volets…)

 

LA GARANTIE DE BON FONCTIONNEMENT (GARANTIE BIENNALE)

La garantie de bon fonctionnement, également appelée garantie biennale, a pour objet de couvrir les désordres portant sur les éléments d’équipement dissociables de l’ouvrage.

Il s’agit d’une assurance obligatoire à laquelle sont tenus de souscrire tous les prestataires intervenants sur un chantier de construction.

Elle sert à remplacer les équipements qui ne fonctionnent pas correctement (portes, fenêtres, robinetterie, radiateurs…). Il s’agit d’une garantie contre les dommages non couverts par la garantie décennale. Elle s’applique pendant deux ans à compter de la réception des travaux.

L'ASSURANCE DOMMAGE OUVRAGE A SOUSCRIRE PAR LE CLIENT POUR CERTAINS TRAVAUX

Vous construisez ou faites réaliser des travaux pour une construction neuve ou une rénovation ? Il est primordial de bien vous protéger avec l'assurance dommage ouvrage.

 

 

A quoi sert l'assurance dommage ouvrage ?

La souscription d’une garantie Dommages ouvrage est nécessaire dès le démarrage des travaux.

L’assurance Dommage ouvrage vous permet le remboursement et la réparation des désordres qui se produisent après la réception des travaux et qui engagent la responsabilité décennale des constructeurs (architecte, maître d’œuvre, entreprises). 

En cas de défauts de nature décennale subis par l’ouvrage (exemple : fissure importante d’un mur du fait de fondations inadaptées), la garantie Dommage ouvrage permet la réparation rapide de ces manquements grâce à son rôle de préfinancement, et ne recherche pas la responsabilité. Ainsi les travaux de réparation peuvent être engagés rapidement.

C’est l’assureur Dommages ouvrage qui se chargera ensuite de faire un recours contre le ou les constructeurs responsables.

 

L'assurance Dommage ouvrage est-elle obligatoire ?

Depuis la loi Spinetta du 4 janvier 1978, la souscription d'une assurance Dommage ouvrage est obligatoire en cas de construction d’une maison, d’extension à une maison existante (ex : création d’un étage, garage, …), ainsi que pour des travaux de rénovation ou d’amélioration d’une maison existante (ex : aménagement d’un comble, remplacement des menuiseries extérieures simple vitrage par du double vitrage).
Cette assurance doit être souscrite avant l'ouverture du chantier par le maître de l'ouvrage (la personne qui fait construire ou réaliser des travaux par une entreprise), sous peine de se voir exposer à des sanctions pénales.
Particularité de la loi : Si vous êtes un particulier et si vous faites construire un logement pour vous-même ou pour votre famille (conjoint, ascendants, descendants), la sanction pénale ne s’applique pas si vous ne souscrivez pas l'assurance Dommage ouvrage.

 

Comment fonctionne l'assurance dommage ouvrage ?

  • L'assurance Dommages ouvrage doit être souscrite avant l'ouverture du chantier.

  • La garantie est acquise pendant les 10 ans à compter de la réception des travaux.

  • Pensez à prévenir votre assureur de la fin des travaux afin que la garantie prenne effet et pour lui signaler les changements pour mettre à jour votre assurance habitation

  • En cas de vente de votre habitation avant les 10 ans, elle se transmet au bénéfice des nouveaux propriétaires successifs.

 

Quelle différence entre la garantie de parfait achèvement, la garantie biennale et l’assurance dommages ouvrage ?

Durant l’année qui suit la réception des travaux, le propriétaire du bien bénéficie d’une garantie de parfait achèvement. Elle couvre tous les désordres  (qu’ils soient ou non de nature décennale) soit signalés à la réception au moyen de réserves exprimées par le maitre d’ouvrage  soit constatés pendant cette année qui suit la réception des travaux et impose à l’entreprise qui a réalisé la construction de les réparer.

Une fois la première année échue, l’assurance dommage ouvrage prend le relais sur une durée de 9 ans (10 ans à partir de l’achèvement des travaux). Les conditions d’utilisation et d’applications ont été vues plus haut.

La garantie biennale (ou garantie de bon fonctionnement) court quant à elle les deux premières années après la réception des travaux. Elle concerne les éléments d’équipement dissociables de la construction c’est-à-dire les éléments qui peuvent être remplacés et démontés sans détérioration de l’ouvrage qui leur sert de support, non couverts par la garantie décennale, tels que les aménagements qui permettent l’adaptation de la construction à l’homme (la plomberie, les équipements électriques, volets électriques…).

 

Pourquoi faut-il souscrire une assurance dommages ouvrage ?

Si, en tant que particulier, vous faites le choix de ne pas souscrire une assurance dommages ouvrage particulier pour une construction neuve ou une extension, l’indemnisation en cas d’éventuelle malfaçon sera plus longue. De plus, sachez qu’en cas de revente du bien immobilier dans les dix ans qui suivent la fin des travaux, le maître d’ouvrage est responsable vis-à-vis du nouvel acheteur. 

 

Ne pas souscrire une assurance dommages ouvrage est donc une prise de risque importante car le délai de 10 ans est long.

LA RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE

La souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle permet de protéger l’entreprise contre tous les dommages pouvant être causés dans le cadre de l’activité professionnelle (blessure d’un salarié, détérioration d’un bien, incendie…).

 

Cette assurance est indispensable. L’entreprise dispose ainsi d’une couverture en cas de dommage causé par le chef d’entreprise ou un de ses salariés, par les locaux, pour un équipement ou une machine… sur un membre de l’entreprise ou une tierce personne (un client, un fournisseur…).

LES AUTRES ASSURANCES SPECIFIQUES AU BATIMENT

  • Les dommages en cours de travaux. Cela permet d’être dédommagé en cas de dommages, intervenant avant la réception de l’ouvrage, sur les matériaux et les approvisionnements présents sur le chantier.

  • Les vols et les dégradations commises sur les chantiers.

Certifié velux
RGE qualibat
Eco artisan
Nos clients Témoignent
  • Sylvain Galland

    avis avis avis avis avis

    « Entreprise sérieuse et réactiveDevis rapide et engagement tenus sur les délais annoncésOuvriers très soigneux qui savent répondre au questions du client et maintenir le chantier impeccable.Je recommande ces... »
  • Annette Bialek

    avis avis avis avis avis

    «

    Je recommande bon travail pour la réalisation de ma toiture merci

    »
  • Régis Quesnoy

    avis avis avis avis avis

    «

    Bon professionnel a qui j'ai eu a faire a plusieurs reprise. Travail de qualité, respect des délais et prix proposés très concurrentiels.
    Je recommande vivement!

    »
671 rue du Faubourg d'Esquerchin
59553 Cuincy

Une seule ligne directe

03 27 87 27 55

Lundi au vendredi 9h-12h / 14h-17h

Fermé le week-end.